Du contenu qui s’entend

Thalys2

Le marketing de contenu peut emprunter toutes sortes de formes et de plateformes. Thalys, le train qui fait la ligne Paris-Bruxelles-Amsterdam, a créé des panneaux d’affichage sonores pour partager les bruits d’ambiance des trois grandes villes qu’il dessert.

La marque Thalys est bien connue des voyageurs. Mais elle doit sans cesse faire face à la concurrence de l’avion, de l’auto voire même de l’autobus. Pour renforcer son image innovatrice et proche des gens, Thalys a créé «Les sons des villes», des plans de Paris, de Bruxelles et d’Amsterdam auxquels les passants peuvent brancher leurs écouteurs (de nos jours, tout le monde, ou presque, a des écouteurs dans ses poches). Ils découvrent ainsi les sons typiques, les ambiances caractéristiques ou les musiques locales des trois grandes capitales. On entend par exemple les bruits d’un marché, du métro, de la rue, d’une friteuse, d’une volée de pigeon, d’un café, d’un carrefour, d’une école, d’un zoo, d’un vélo qui passe, d’un manège, d’un bouchon de champagne… On peut écouter les accents, les passants qui papotent, les couples qui s’aiment, les gens qui s’interpellent. On découvre même quelques répliques ou quelques discours célèbres.

C’est à une immersion auditive unique à laquelle Thalys invite les gens. La marque propose du contenu sonore à échelle humaine qui rapproche les gens… comme le train.

Pour d’autres exemples de marketing de contenu, visitez notre section avec plus de 120 exemples de marketing de contenu.

Pour suivre les tendances en marketing de contenu, abonnez-vous à notre infolettre.

Sujets connexes :