Instagram : Louise Delage n’existe pas

louiseD2Cet été, Louise Delage a beaucoup fait parler d’elle (surtout en France). Son compte Instagram en a fasciné plus d’un et on a parlé de cette inconnue jusque dans les médias traditionnels. À partir du mois d’août, Louise a commencé à partager sur Instagram des photos d’elle dans toutes sortes de situations. 

Les images étaient belles. Mais il y avait un petit quelque chose d’étrange dans ces photos trop parfaites, un malaise difficile à définir, quelque chose dans le regard, dans l’instant, dans la mise en scène.

L’énigmatique instagrameuse a rapidement connu du succès. #summer #instagramers #bestoftoday #fromwhereistand #outfit #outfitpost #todayimwearing #parisienne #detente #alacool #instamood #instadaily #streetstyle #insta #fashion… Elle savait utiliser les bons mots clics pour augmenter la portée de ses clichés. Des influenceurs et des vedettes ont commencé à relayer ses photos.

En quelques semaines, son compte Instagram a attiré près de 15 000 abonnés et obtenu plus de 50 000 like. Pas mal pour une inconnue. Des petits malins ont alors commencé à décoder les images de Louise. Des journalistes s’emparent de l’affaire. En observant attentivement les photos, on découvre que Louise a toujours un verre à la main ou une bouteille d’alcool pas très loin d’elle. Trop d’alcool? Les médias sociaux relayent l’info. Les commentaires commencent à se multiplier. Louise est-elle la fille heureuse que les images veulent laisser croire? Elle semble très (trop?) souvent seule. Serait-elle en train de sombrer dans l’alcoolisme?

Le 22 septembre, Louise révèle qu’elle n’est pas celle qu’on croit. Louise Delage est un personnage créé de toutes pièces pour une campagne du fonds Actions Addictions.

« Il est facile de passer à côté de l’addiction d’un proche » dit le message. Le fonds Actions Addictions signe la campagne dont la mission était de démontrer qu’on ne se rend pas toujours compte de la dépendance de quelqu’un. Louise en est la preuve.

Sujets connexes :