L’expérience comme démonstration

pieton

Quelle tête feriez-vous si vous alliez vous faire frapper par une auto? C’est ce que veut démontrer la Sécurité Routière française avec sa nouvelle campagne installée aux feux de circulation. Et l’effet est saisissant.

Nombreux sont les piétons qui passent à la lumière rouge, quand ils ne décident pas de traverser n’importe où. Récemment, le bilan routier parlait même d’une hausse «préoccupante» du nombre de piétons tués au Québec.

Il est donc primordial de conscientiser les piétons aux risques qu’ils prennent et aux dangers qu’ils encourent.

Pour ce faire, la Sécurité Routière française a mise en place à certains carrefours un dispositif original qui permet de faire vivre aux piétons distraits la sensation que peut vivre un accidenté juste avant de se faire écraser par un véhicule. Une caméra cachée prend alors un cliché de leur face effrayée avant la tragique collision.

Ils peuvent ensuite découvrir sur un panneau publicitaire installé de l’autre côté de la rue leur réaction effrayée prise sur le vif.

pieton

De plus en plus de marques ou d’organismes tentent de faire vivre à leur auditoire une « expérience ». Souvent, celle-ci est agréable et divertissante. L’expérience permet de créer des liens avec la marque. 

Mais parfois, « l’expérience » peut-être interpellante voire, comme ici, traumatisante. Elle permet de passer un message fort, de créer un buzz et d’augmenter les chances de propagation de la campagne (ne sommes-nous pas ici aussi en train de lui donner de la visibilité?).